Les Coloc’àtable

L’atelier cuisine a lieu une fois par mois, le vendredi à partir de 18 h, à tour de rôle chez les participants (dans le secteur de Montauban).

photo M. Baudoin

Le repas ne comporte pas de viande, ni de poisson. A la place, des légumineuses (par exemple pois, fèves, haricots secs, lentilles, soja, etc.) associées à des céréales (riz, boulgour, couscous, pâtes, blé noir…) et bien sûr des légumes, toujours de saison et de production locale. On ne s’interdit pas les œufs ni les produits laitiers. On agrémente tout ça de délicieux aromates, herbes et épices, on utilise les fruits de nos jardins… et surtout notre inspiration du moment.  Créativité et bonne humeur assurent toujours une belle soirée !

photo de ?

Boulettes de fromage frais roulés dans des pétales de fleurs ou de la ciboulette.

Pourquoi cette activité ?

Sans être végétariens, nous sommes conscients que la consommation de produits animaux doit absolument diminuer dans nos pays développés, si nous voulons que tous les humains puissent manger à leur faim. En effet, à valeur nutritive équivalente, il faut beaucoup plus de surface pour produire de la viande que des végétaux. Savez-vous que 70 % des terres agricoles dans le monde servent à nourrir les animaux d’élevage, soit directement (pâturage) soit indirectement (cultures fourragères) ?  Nous ne souhaitons pas la fin de l’élevage ni la disparition des éleveurs ! Mais nous voulons contribuer à de meilleures pratiques agricoles, un élevage plus lié au sol (herbage et plein air au maximum), pour de meilleures conditions de vie des animaux et des paysans. Manger moins de viande mais accepter de la payer à son juste prix, pour que les éleveurs puissent vivre correctement de leur métier.

Ce régime moins carné est aussi meilleur pour la santé, notamment le système cardio-vasculaire.

En outre, si tout le monde s’y mettait, ce serait aussi bénéfique pour le climat : moins de têtes de bétail, plus de surfaces en prairie et en cultures de légumineuses, c’est moins d’émissions de carbone dans l’air, plus d’absorption de carbone dans le sol !

Voilà pourquoi nous voulons nous habituer à manger de façon plus végétale… avec du plaisir, de la joie et du sens.

Et aussi, cuisiner à plusieurs c’est très sympa ! Si ça vous dit de nous rejoindre, contactez-nous.

Prochain repas : vendredi 16 novembre 2018 chez Michèle, 8 rue de Dinan à St Méen le Grand. S’inscrire au 06 07 15 31 24.